L'homme moderne a peu de temps libre. Au travail, puis coincé dans les embouteillages, puis à Auchan avec bobonne, pour s'endormir enfin sur le canapé du salon, devant ce pauvre Jean-Luc à-la-rue.

 

L'employé de mairie, Homo ou Hetero Erectus, a très peu d'argent, mais beaucoup de temps et des tas de jours de RTT pour déambuler. Et pour s'enfiler la femme de l'homme moderne. Merci Darwin, t'es un pote. Grâce à Jospin, dans quelques générations, les gênes des employés de mairie domineront le monde.


Si vous êtes vous aussi un homme moderne, peut-être ne vous rendez-vous pas compte du nombre de jeunes gazelles qui se promènent en ville l'après-midi, de façon pas tout à fait innocente. A la recherche d'un sponsor, ou bien du grand frisson, elles marchent jusqu'à ce que quelqu'un les aborde. Et elles recommencent le lendemain. Demandez à votre femme … Après de longues années d'affût, je les détecte au premier coup d'œil. Elles marchent un peu moins vite que les autres, ne portent pas de sacs de commissions, et, quand on les fixe, elles soutiennent le regard un petit peu plus longtemps que les autres.


Ceci est mon troisième voyage et peut-être le dernier, après Noy, Thaï d'Avignon et Perles d'Ebène. Je ne suis pas un grand supporter de l'apartheid et des ségrégations raciales. J'aime plutôt les mélanges, vous l'avez constaté. Mais ce sont les classifications des annuaires qui m'amènent à découper mes aventures de Chasseur de Gazelles en rondelles ethniques. Vous trouverez donc dans ce site les photos de mes petites gazelles arabes, mes princesses des Mille et Une nuits. Vous connaissez ma devise : la gazelle est au coin de la rue. Je n'ai pas eu besoin de me rendre à Bagdad ou à Marrakech pour les capturer : je les ai débusquées tout près de chez moi, entre Avignon et Marseille.

J'ai encore quelques autres photos de filles des sables à vous proposer … Plutôt que de multiplier les sites, j'enrichirai celui-là. Revenez, donc …

A bientôt,

Adrien